En 2007, à Montevideo, l’ethnomusicologue Clara Biermann, venue en Uruguay pour étudier le candombe afro-uruguayen fait la rencontre de Chabela Ramírez. Militante pour les droits des femmes et des Afro-Uruguayens, chanteuse adorée du public et grande figure du candombe, Chabela Ramírez est une artiste incontournable. Pourtant, et ce malgré le fait que le candombe ait été ajouté à la liste du Patrimoine Immatériel de l’Humanité de l’Unesco en 2009, les artistes afro-uruguayens ont beaucoup de difficulté à enregistrer leurs disques. Après plusieurs années de collaboration avec Chabela dans le cadre de sa thèse de doctorat, Clara Biermann lui propose de l’aider à réaliser son premier disque tant attendu, avec le soutien logistique de LP36

Le projet a été essentiellement financé par le soutien de plus de cent donateurs qui ont appuyé le projet via le site de financements collectif Kiss Kiss Bank Bank, par les financements de la Société Française d'Ethnomusicologie et de l’ANR Globalmus. En Uruguay, l’équipe a compté avec le soutien de musiciens nationaux et celui de divers institutions uruguayennes : AGADU (la Sacem uruguayenne), la Commission Nationale pour l’Unesco (Ministère de la Culture), la Casa de la Cultura Afrouruguaya et le FONAM (Fonds National pour la Musique) qui a réalisé la fabrication des disques avec le label Perro Andaluz. LP36 a été le partenaire principal de ce projet : l’équipe a pris en charge l’enregistrement à Montevideo en studio nomade, le montage et le mixage des douze titres de l’album.

Pour ce disque qu’elle a intitulé De tambores y de amores, Chabela Ramírez a réuni autour d’elle plus d’une vingtaine de musiciens. Le concert de lancement du disque qui a eu lieu fin août 2016 à Montevideo, a été à l’image de ce projet : engagé, émouvant, collectif, foisonnant d’invités, de musiciens et de danseurs. La consécration d’une vie de candombe et d’engagement devant des centaines de spectateurs émus aux larmes (retrouvez les magnifiques photos du spectacle ici.

Clara Biermann a fait une présentation du disque en octobre dernier à la Maison de l’Amérique Latine, avec la diffusion d’un documentaire sur le projet. Une autre présentation s'est déroulée le 8 janvier 2017 sur la péniche Anako, à l’invitation de l’association ethnomusiKa.

Pour acquérir une version physique du disque de Chabela Ramírez, vous pouvez nous contacter par mail. La vente de ces disques est intégralement reversée à l’artiste. Par ailleurs, De tambores y de amores est également disponible en téléchargement, via iTunes, ou en streaming, via Spotify.

retourner aux réalisations